LES SEISMES

Séisme en Alaska en 1964. On peut observer que les fractures du sol vont dans la même direction.

Un séisme est un tremblement de Terre provoqué par les mouvements de l'écorce terrestre. L'écorce terrestre est formé de plaques (plaques tectoniques) qui se déplacent très lentement (4 à 5 cm par an).

Lorsque ces plaques se rencontrent ou qu'elles se frottent entre elles, elles peuvent se fracturer et provoquer des ondes sismiques qui se déplacent très rapidement. On observe alors de brusques secousses du sol qui peuvent être très dévastatrices.


Mexico en 1985

Kobé en 1995.
L'autoroute est détruite mais les bâtiments construits aux normes parasismiques ont résisté.
Séisme en France, au mois d'août 1967 dans les Pyrénées.
Pour essayer de prévenir ces secousses, on enregistre les vibrations du sol sur un sismographe. Le lieu où la secousse la plus forte est enregistrée s'appelle l'épicentre. Les endroits les plus sensibles aux tremblements de terre sont souvent ceux où règnent une grande activité volcanique. Le graphique tracé par le sismographe montre nettement le moment où la terre a le plus tremblé.
Pour classer les effets des séismes, on parle souvent d'échelle de Richter qui étalonne l'intensité des séismes de 1 à 10. L’échelle la plus utilisée actuellement par les sismologues est l’échelle Mercalli.
                                                             page suivante